Volatiana

Chère Volatiana !

Nous te connaissons depuis le camp

Tu nous as fait découvert Rouen

La forêt près de laquelle tu habitais,

Et pendant ton séjour, tu étais déprimée

Tout cela, tu nous as dévoilé durant le trajet

A peu près, tout ton passé :

La Réunion, Rouen, la radio ou le magazine

Ton boulot, tes études, tes amis et ta frangine.

Tu nous as raconté que tu n’oses pas parler malgache,

Mais, nous t’admirons, tu  es malgache

Et douée comme tu es !!!

Malgache, allemand ou français,

Nous sommes sûrs que tu les sais.

Et maintenant l’anglais, car tu vas la pratiquer

Une de tes raisons  pour nous quitter.

Oh, tu sais, la séparation est toujours dure

Mais ça vaut le coup pour grandir

Pour se lancer dans une nouvelle vie

C’est ce qu’on souhaite après le camp

Ton épanouissement à tout moment

Que ce soit en France, à Mada ou en Angleterre

Restes toujours la même, tu es vainqueur.

Nous n’oublions jamais ton amitié,

Ta gentillesse, ta douceur, ta simplicité

Le pique-nique, la marche, les cantiques, et les jeux

Ton amour que tu nous as fait sentir

Aimer tous les gens avec tant de plaisir

Merci Volatiana, nous sommes touchés.

Nous te souhaitons plein de succès

Tout ce que tu entreprends, réussira

Que le Seigneur t’ouvre un grand chemin

Un avenir plein de joie !

Bon séjour à Birmingham

Tous nos amitiés en souvenir.

Noroseheno et Stéphane



Autres articles

Répondre

My Brain Write |
"En lisant, en écrivant" |
thedailyprophet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pas d'histoires entre nous
| journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees