A mon petit coeur

Dans ce train passant par Melun 

Je pense beaucoup à toi 

Car c’était à Melun que 

Nous faisions connaissance 

Devant une pizza et du jus d’orange. 

  

Tu étais venu me chercher 

Au jour célébré des amoureux 

Un vendredi de Saint-Valentin 

A la sortie d’une auto-école à Georges Saint. 

  

Je ne me suis pas posé des questions 

Alors que, je suis du genre méfiant 

Mais ce jour était unique 

J’étais très calme et sans panique. 

  

Le week-end s’était bien passé 

On dirait un conte de fée 

Tu étais le roi, j’étais la reine 

Notre histoire valait la peine 

  

Car elle ne s’achève pas à Melun 

Elle poursuit son chemin 

A Paris, à Meung ou à Bougival 

A Mennecy … pourquoi pas à Montréal 

  

En tout cas, une histoire sans fin 

Nous verrons la suite, espérons que ce sera bien 

Car notre amour vient de Dieu, 

Rien ne nous sépare ici sur terre, ni dans les cieux. 

  

RNH, Dans le RER D vers Montereau, 2005

Musique de fond : Chanson de NJILA,  Izahay sy Malala



Autres articles

Répondre

My Brain Write |
"En lisant, en écrivant" |
thedailyprophet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pas d'histoires entre nous
| journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees